Nouvelles

Voici mon nouveau livre, intitulé 11 septembre, 15 ans après : la vérité, les mythes.

Quinze ans après les événements du 11 septembre 2001, des zones d’ombre subsistent encore; de nombreuses questions demeurent sans réponse. Certains auteurs et pseudo-journalistes ont tenté de répondre à ces questions de façon maladroite en mettant de l’avant des thèses conspirationnistes totalement invraisemblables. Ce livre a été écrit en réaction à cette « attaque de désinformation massive ». L’auteur déboulonne des mythes, mais surtout révèle des informations passées sous silence par les médias traditionnels.

Entre autres :

  • Qu’à son retour en Afghanistan, en 1996, Oussama bin Laden était sans le sou parce qu’il s’était fait dépouiller de ses biens au Soudan.
  • Que durant l’été 2001, le ministre des Affaires étrangères taliban avait averti les Américains qu’Al-Qaïda était en train de préparer une attaque d’envergure.
  • Qu’une faction importante des talibans, après le 11-Septembre, était prête à remettre bin Laden sans condition aux Américains, mais que ceux-ci ont refusé l’offre et coupé court aux négociations.
  • Que le 17 septembre 2001, le directeur des services secrets du Pakistan s’est rendu auprès du mollah Omar, le chef des talibans, pour lui conseiller de tenir tête aux Américains et l’assurer de l’appui total du Pakistan dans sa croisade.
  • Que le cerveau des attentats du 11-Septembre, Khalid Sheikh Mohammed, a bénéficié de la protection de la famille royale du Qatar, pourtant une alliée des Américains.
  • Que le Service canadien du renseignement de sécurité avait monté un dossier de 400 pages sur la filière algérienne de Montréal et qu’Ahmed Ressam, celui que l’on a surnommé « The Millenium Bomber », y apparaissait comme un modéré.
  • Qu’Oussama bin Laden vivait à Abbottabad avec l’accord de hauts gradés de l’armée pakistanaise.

Ce livre est le résultat de 15 années de recherche approfondie sur un sujet qui ne cesse presque chaque jour de dévoiler de nouvelles intrigues et de nouveaux secrets. Le lecteur convaincu que tout n’a pas été dit sur le 11-Sep­tembre y trouvera matière à réflexion.