Vu dans le journal La Presse : Trump a les yeux rivés vers la Floride.

Journalistes et reporters ratent (trop) souvent leur cible, préférant employer des calques de l’anglais ou des anglicismes, ou laissant glisser à l’occasion des fautes d’accord et des prépositions mal venues, comme ce fut le cas dans cet article du 9 mars 2016 sur le candidat présidentiel Donald Trump. Or, si on peut avoir les yeux rivés au sol, Trump, lui, n’a pu qu’avoir les yeux rivés sur la Floride, et non vers la Floride.

Quand il est question d’orientation, de direction, c’est la préposition vers qui doit être employée le plus souvent avec certains verbes. On va ou on se rend à Montréal, certes, mais on se dirige ou se déplace vers Montréal. Par contre, le verbe river implique l’immobilisation du sujet. Des yeux rivés, ce sont des yeux qui fixent un objet ou une personne. Dans ces cas, on emploie la préposition sur.

Voici d’autres exemples de confusion entre les prépositions vers et sur.

Phrase fautive : Les yeux du monde se tournent sur Rio.
Phrase corrigée : Les yeux du monde se tournent vers Rio.

Notes : des yeux peuvent s’ouvrir, tomber, se poser, s’arrêter, se promener, se river sur quelque chose ou quelqu’un, mais ils se tournent (orientation, direction) vers quelque chose ou quelqu’un.

Phrase fautive : Tournez sur la droite.
Phrase corrigée : Tournez à droite/tournez vers la droite.

Phrase fautive : Toutes les rues convergeaient sur la place Saint-Jacques.
Phrase corrigée : Toutes les rues convergeaient vers la place Saint-Jacques.

Notes : des témoignages peuvent converger sur un point, mais en général on converge vers un but, un endroit.

Phrase fautive : Trump a les yeux rivés vers la Floride.
Phrase corrigée : Trump a les yeux rivés sur la Floride.

Notes : des spectateurs sont rivés à leur siège, une oreille à son téléphone, mais les yeux sur quelqu’un ou quelque chose.

Phrase fautive : Je me dirige sur la plage.
Phrase corrigée : Je me dirige vers la plage.

Notes : on marche, on déambule, on court, on s’étend sur la plage, mais on se dirige vers la plage.

D’autres prépositions sont source de confusion. En voici des exemples :

Phrase fautive : Il faut être juste avec les salariés.
Phrase corrigée : Il faut être juste pour/envers les salariés.

Phrase fautive : Je serai avec vous dans un instant.
Phrase corrigée : Je serai à vous dans un instant.

Phrase fautive : Vérifie d’abord avec elle.
Phrase corrigée : Vérifie d’abord auprès d’elle.

Phrase fautive : J’ai un rendez-vous qui m’oblige de partir.
Phrase corrigée : J’ai un rendez-vous qui m’oblige à partir.

Phrase fautive : À prime abord, il n’a pas l’air coopératif.
Phrase corrigée : De prime abord, il n’a pas l’air très coopératif.

Phrase fautive : C’est la fête à Jean.
Phrase corrigée : C’est la fête de Jean.

Phrase fautive : Je siège sur le comité de direction de la compagnie.
Phrase corrigée : Je siège au comité de direction de la compagnie.

Phrase fautive : Cet organisme a mis la clé dans la porte
Phrase corrigée : Cet organisme a mis la clé sous la porte.

Vous avez aimé cet article? Faites-moi part de vos commentaires ou encore partagez-le!

Partagez