Sélectionner une page

Un haut responsable d’Al-Qaida est rentré en Afghanistan après des années passées dans la clandestinité.

Si l’on se fie à des séquences vidéos publiées sur le Net, Amin al-Haq, un officiel d’Al-Qaida d’origine afghane et ancien chef de la « Garde noire » d’Oussama bin Laden, est retourné dans la province de Nangarhar, dans l’est de l’Afghanistan, après s’être réfugié pendant des années dans la clandestinité. Il était accompagné de combattants talibans lourdement armés.

Al-Haq est membre de longue date d’Al-Qaida, dont la Garde noire a assuré la sécurité de dirigeants de l’organisation. L’homme avait été capturé en janvier 2008 à Lahore, au Pakistan, avant d’être libéré en septembre 2011. À l’époque, les Pakistanais avaient évoqué, pour sa libération, le manque de preuves qui le liaient à Al-Qaida, une justification qui n’avait pas plu à tout le monde.

Les talibans, qui contrôlent à nouveau les destinées de l’Afghanistan, ne se sont jamais éloignés d’Al-Qaida, au contraire de ce que certains ont prétendu. Au lendemain du 11-Septembre, plusieurs membres des deux organisations s’étaient regroupés dans les régions tribales du Pakistan, notamment à Quetta, une ville située près de la frontière de l’Afghanistan.


Sources

The Washington Free Beacon, Wikipedia

 

Pour faire un don