Sélectionner une page

Près de 50 professionnels canadiens du droit ont signé la Free North Declaration pour un retour à la normale.

Des centaines d’avocats canadiens ont signé une proclamation pour que les gouvernements mettent fin aux mesures contraignantes en matière de vaccination, dont les fameux passeports vaccinaux. Depuis le 12 novembre dernier, la Free North Declaration (Déclaration du Nord libre) a recueilli les signatures de 245 professionnels du droit à travers le Canada. Au moment d’écrire ces lignes, 31 120 citoyens l’avaient également signée.

« Nous sommes des avocats canadiens. Dans notre pays, les libertés civiles font l’objet d’attaques sans précédent. Les gouvernements, les autorités de santé publique, les universités, les employeurs publics et privés, les municipalités et les entreprises bafouent les droits et libertés des Canadiens. Notre société libre est en danger », indique la déclaration en anglais.

Les juristes signataires accusent « les régulateurs médicaux » d’être devenus trop « dictatoriaux » et d’écraser les voix qui s’opposent au discours dominant sur la pandémie. « Les Canadiens devraient avoir le contrôle de leur vie et le droit de prendre leurs propres décisions concernant leur santé, leurs traitements médicaux, leurs renseignements personnels, leurs voyages et leurs associations », disent-ils.

Cette sortie fait penser à la Déclaration de Great Barrington d’octobre 2020 que des milliers de scientifiques, de professionnels de la santé et d’universitaires ont signée et qui en appelait à la fin des confinements dans le monde. À ce jour, plus de 870 000 signataires provenant d’un large éventail de domaines et de professions ont apposé leur signature à la Déclaration de Great Barrington.


Sources

TNC

 

Pour faire un don