Sélectionner une page

Le gouvernement Trudeau s’est montré généreux envers de nombreux organismes de l’ONU et le Forum économique mondial.

Pandémie ou pas, économie en déroute ou pas, le gouvernement canadien trouve toujours le moyen d’arroser le monde entier de ses dollars. Le média en ligne TNC rapporte que l’an dernier, le gouvernement Trudeau a généreusement financé l’ONU à hauteur de 1,576 milliard de dollars, principalement sous forme de subventions et de contributions. Le financement provenait tout spécialement d’Affaires mondiales Canada.

Six organisations affiliées à l’ONU ont reçu des paiements de transfert d’une valeur de plus de 100 millions de dollars chacune. Le paiement le plus important a été versé au Fonds des Nations Unies pour l’enfance, totalisant 543 millions de dollars. Pendant ce temps, les opérations de maintien de la paix des Nations Unies ont recueilli des contributions d’une valeur de 235 millions de dollars de la part du Canada, tandis que le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés en a reçu 139 millions.

Ottawa a aussi craché 2 915 095 $ des contribuables canadiens sous forme de subventions et de contributions au fameux Forum économique mondial (FEM). Le financement provenait surtout du ministère de l’Environnement ainsi que du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement.

TNC a communiqué avec Finances Canada pour obtenir plus d’information sur ces paiements de transfert, mais n’a obtenu aucune réponse.

Pour le directeur fédéral de la Fédération canadienne des contribuables (FCC), Franco Terrazzano, le gouvernement Trudeau doit mieux rendre compte de son financement d’organisations internationales au moment où Canada fait face à une dette de plus de 1 000 milliards de dollars.

« [N]ous ne pouvons pas continuer à envoyer une tonne d’argent des contribuables aux organisations internationales parce que nous le faisons depuis des années », a déclaré Terrazzano. « Le gouvernement fédéral a plus de 1 000 milliards de dollars de dettes, [il doit donc] clairement justifier chaque centime qu’il envoie aux organisations internationales ».


Sources

TNC

Pour faire un don