Sélectionner une page

Le bal est mal parti : cinq réfugiés afghans représenteraient des risques terroristes en France.  

Cinq réfugiés afghans nouvellement arrivés en France ont été assignés à résidence pour prévenir de potentiels actes terroristes, affirme le média Valeurs actuelles. La décision a été prise par le ministère de l’Intérieur dimanche.

Dans les faits, la mesure va plus loin que la simple assignation à résidence. Les cinq Afghans ne pourront désormais plus sortir de la commune de résidence sans sauf-conduit et devront se pointer quotidiennement et à heure fixe au commissariat. Il leur est par ailleurs interdit d’entrer en contact avec des personnes désignées.

Les cinq hommes auraient « été vus avec des armes à Kaboul » et seraient « en lien avec des talibans », si l’on se fie à Valeurs actuelles. « À l’heure qu’il est, ils sont en quarantaine Covid à l’hôtel, aux frais du contribuable français. Tous en région parisienne », nous informe le média français.

La question que l’on se pose : combien de ceux-là ont été ou seront accueillis par la France, le Canada et les États-Unis dans les prochains jours et prochaines semaines?


Sources

Valeurs actuelles

 

Pour faire un don