Sélectionner une page

On exige beaucoup des Canadiens en matière d’environnement, mais le premier ministre ne semble pas soumis aux mêmes règles.

Si la priorité du gouvernement Trudeau est la lutte contre les changements climatiques, alors le premier ministre lui-même ne prêche guère par l’exemple. Selon le National Post, le PM a passé plus de temps dans les airs en juillet que durant les trois mois de l’été 2021. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : des parcours étalés sur 20 jours à bord de l’avion CANFORCE ONE pour un total de 26 238 km à travers le Canada seulement.

À titre de comparaison, Trudeau avait parcouru à peu près le même nombre de kilomètres en avion, soit 26 059, entre le 1er juin et le 31 août 2021, ce qui comprenait pourtant le sommet du G7 au Royaume-Uni et celui de l’OTAN en Belgique, alors qu’ici on ne parle que de voyages à l’intérieur du pays.

L’itinéraire du premier ministre montre que la plupart des arrêts du mois dernier impliquaient de simples séances photo, ou encore de courtes visites de sites quelconques. Grâce à des calculateurs en ligne, le National Post a démontré que les vols du PM ont rejeté près de 120 tonnes métriques de dioxyde de carbone dans l’environnement le mois dernier.

Entre juin 2021 et avril 2022, le premier ministre a parcouru, en tout, 127 147 km, soit l’équivalent d’environ trois voyages autour de la Terre.


Sources

The National Post

Pour faire un don