Sélectionner une page

Il aurait été transporté par une personne récemment vaccinée dans un pays où la polio n’a pas encore été éradiquée.

Objet de préoccupation au Royaume-Uni ces temps-ci : la présence du virus de la poliomyélite découverte dans les installations de traitement des eaux usées de Beckton, à Londres. Les échantillons d’eaux usées auraient été collectés entre février et mai dernier.

Les autorités croient qu’il y aurait eu propagation entre des personnes étroitement liées dans le nord-est de Londres. « Le poliovirus […] a le potentiel de se propager, en particulier dans les communautés où la vaccination est plus faible », a déclaré l’épidémiologiste Vanessa Saliba. « En de rares occasions, il peut provoquer une paralysie chez les personnes qui ne sont pas complètement vaccinées ».

Selon Sky News, il est possible que le virus ait été transporté par une personne récemment vaccinée dans un pays où la polio n’a pas encore été éradiquée, comme le Pakistan, l’Afghanistan ou le Nigeria.

Le virus de la poliomyélite peut infecter la moelle épinière et les nerfs à la base du cerveau, provoquant une paralysie et même la mort dans les cas extrêmes. Mais la plupart des personnes atteintes ne développeront aucun symptôme, ou des symptômes comme ceux s’apparentant à la grippe.


Sources

Sky News

Pour faire un don