Quand les petits commerces meurent, les grosses fortunes dansent.

Pandémie? Inexistante pour la plupart des milliardaires de ce monde. Le journal britannique The Telegraph rapporte ce mercredi que près de 90 % de ces milliardaires sont plus riches qu’il y a un an. Les 10 personnes qui figurent sur la liste des plus grandes richesses individuelles valent désormais 1,15 billion de dollars. Au cours de la dernière année marquée par la pandémie, la valeur de la fortune de ces nababs a augmenté d’environ 75 %.

Et quand on pense à la pandémie et à ses effets secondaires sur le plan économique, on pense tout de suite à Amazon, qui a fait des affaires d’or ces douze derniers mois. Des affaires qui se sont évidemment reflétées sur son PDG Jeff Bezos, bon premier chez les fortunes du monde avec un portefeuille de 177 milliards de dollars, soit 64 milliards de plus que l’an dernier.

Elon Musk, le magnat de Tesla et de SpaceX, a grimpé à la deuxième place avec une valeur nette de 151 milliards de dollars, ce qui constitue un bond de 126,4 milliards de dollars par rapport à la même période il y a un an. Le patron de LVMH-Moët Hennessy Louis Vuitton, Bernard Arnault, ainsi que Bill Gates, de Microsoft, et Mark Zuckerberg, de Facebook, complètent le tableau d’honneur des cinq plus grandes richesses du monde.

Cette année de vaches maigres chez la plèbe a tellement profité au patriciat qu’il a pu grossir ses rangs de façon significative. Les chiffres l’attestent : le monde compte maintenant 2 755 milliardaires dont la fortune s’élève à 13,1 billions de dollars, contre 660 à pareille date l’an dernier (8 billions).

Pendant ce temps, restaurateurs et propriétaires de petites entreprises de produits et services ont été forcés de fermer boutique en raison des nombreuses vagues de confinement.


Sources

The Telegraph

 

Pour faire un don