Sélectionner une page

Le PM était-il ivre lorsqu’il a chanté avec Gregory Charles? Combien a coûté le voyage? Voici quelques (demi) réponses.

On connaît maintenant l’histoire. Une vidéo circule sur les réseaux sociaux montrant Justin Trudeau, Gregory Charles et d’autres convives chanter Bohemian Rhapsody, du groupe Queen, dans un hôtel de Londres. La nouvelle en a embarrassé plusieurs des deux côtés de l’Atlantique, ceux-là s’opposant à l’idée que le représentant officiel du Canada fasse la fête en plein deuil national chez les Britanniques.

Justement, au Royaume-Uni, le Daily Mail a fait ses choux gras de l’événement en mentionnant au passage que le premier ministre était ivre. L’était-il vraiment? On ne peut le dire franchement puisqu’aucune preuve ne l’indique. Le Telegraph a quant à lui qualifié l’incident d’« irrespectueux », critiquant Trudeau pour ne pas avoir respecté le décorum.

Comme il fallait s’y attendre, les médias canadiens ont été beaucoup plus complaisants à l’égard du premier ministre et de sa suite. Quelques-uns ont soupesé le pour et le contre de l’événement, mais d’autres ont préféré jouer le rôle de meneuses de claque pour le PM. C’est le cas de CBC, de CTV, du Toronto Star et de La Presse Canadienne.

Un voyage à quel prix?

Impossible de connaître le coût exact du voyage, du moins pour le moment, mais des éléments d’information nous permettent de l’entrevoir. Soulignons dans un premier temps que de nombreuses personnes accompagnaient le PM à Londres pour assister aux funérailles de la reine.

Du côté politique, outre Justin Trudeau et son épouse, la gouverneure générale Mary Simon et son époux, ses prédécesseurs Michaëlle Jean et David Johnston, ainsi que les ex-premiers ministres Kim Campbell, Stephen Harper, Paul Martin et Jean Chrétien devaient être présents dans la capitale britannique.

La cheffe nationale de l’Assemblée des Premières Nations, RoseAnne Archibald, le président de l’organisation Inuit Tapiriit Kanatami, Natan Obed, et la présidente du Ralliement national des Métis, Cassidy Caron, devaient également y être. Également de la partie : la greffière du Conseil privé, Janice Charette, et le haut-commissaire du Canada au Royaume-Uni, Ralph Goodale.

Petite parenthèse au sujet de RoseAnne Archibald : la dame a déclaré qu’elle était plus ou moins heureuse de se retrouver à Londres pour assister aux funérailles de la reine en raison du passé colonial et génocidaire de l’Empire britannique. Pour la gratitude, on repassera.

Selon Radio-Canada, quatre autres Canadiens devaient prendre part à un défilé de récipiendaires de distinctions honorifiques nationales, dans le cadre du service funèbre à Londres. Ceux-là sont Gregory Charles, le médaillé olympique Mark Tewksbury, l’actrice Sandra Oh, ainsi que le garde-côte Leslie Arthur Palmer.

Donc, beaucoup de monde qui n’a probablement pas eu un sou à débourser lors du voyage. Cela dit, le fameux party réunissant Justin Trudeau et ses invités s’est passé dans le lobby du Corinthia, un hôtel luxueux de Londres où les suites peuvent grimper jusqu’à 5 000 dollars la nuit. On ne sait cependant si tous les délégués s’y sont nichés durant leur séjour londonien. 


Sources

Radio-Canada, The Daily Mail, TNC

Pour faire un don