Sélectionner une page

Ce montant ne représente que les subventions distribuées en 2021.

L’administration Biden a distribué plus de 5,1 millions de dollars de subventions à des organisations radicales en 2021, dont plus de 1,5 million à un réseau surveillé de près par les agences fédérales pour ses liens avec des organisations terroristes à l’étranger, rapporte le Middle East Forum (MEF) dans son édition du 5 mai.

Le MEF a examiné près de 1 700 subventions versées à des organisations islamiques de par le monde, d’une valeur totale de 240 millions de dollars. De 2007 à aujourd’hui, près de 70 millions de dollars d’argent américain se sont retrouvés dans les caisses d’organismes contrôlées par des islamistes.

Sous l’administration Biden, par exemple, l’Agence américaine pour le développement international (USAID) a accordé 50 000 dollars à Helping Hand for Relief and Development (HHRD), une branche du Cercle islamique pour l’Amérique du Nord (ICNA). Un autre 1,5 million a été distribué par trois agences fédérales à l’organisation sœur du HHRD, ICNA Relief.

L’ICNA est basée à New York et a été fondée en 1971 en tant que branche américaine des Frères musulmans du Pakistan, c’est-à-dire le Jamaat-e-Islami. Pour rappel, les Frères musulmans font partie de la mouvance salafiste (intégriste) dont le but ultime est d’instaurer en Occident le modèle basé sur la loi islamique. Le bras armé du Jamaat-e-islami est considéré comme une entité terroriste, du moins au sein de l’Union européenne. Le Jamaat-e-Islami est aussi lié à la Fondation Al-Khidmat, elle-même étroitement impliquée dans l’organisation djihadiste Hizbul Mujahideen, du Cachemire, qui se vante fièrement de financer le groupe terroriste palestinien Hamas.

En 2017, le HHRD s’est ouvertement associé au groupe terroriste pakistanais Lashkar-e-Taiba, celui-là même qui a perpétré les attentats meurtriers de Mumbai en 2008, au cours desquels 166 personnes ont été assassinées.

Le gouvernement américain a également remis 274 000 dollars au Centre islamique de Detroit, une mosquée connue pour avoir offert des tribunes à des prédicateurs radicaux. Son imam Achmat Salie a été accusé d’avoir tenu des propos antisémites à maintes reprises.

Parmi les autres enveloppes : 145 000 dollars ont été versés à la Société islamique d’Al-Aqsa, dont l’imam, Abdelmohsen Abouhatab, a qualifié les Juifs de « peuple le plus vil »; puis 210 000 $ ont été remis à une branche new-yorkaise de la Muslim American Society, une autre division des Frères musulmans.

Les gouvernements occidentaux font preuve d’une naïveté déconcertante quand vient le temps de distribuer les subventions. À ce titre, les pays de la zone euro ont remis, entre 2014 et 2019, 36 523 142 € à des organisations islamistes, dont certaines proches des Frères musulmans.


Sources

Eric Pilon #1, #2, Middle East Forum

Pour faire un don